Bienvenue sur le forum JSKnews. Rejoignez nous sur les réseaux sociaux!

FACEBOOK ► https://www.facebook.com/jsknews.net
YOUTUBE ► https://www.youtube.com/user/jsknews
TWITTER ► https://twitter.com/jsknewsnet

[Interview] Yahia Ouahabi : ancien joueur de la JSK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Interview] Yahia Ouahabi : ancien joueur de la JSK

Message par JSK4ever01 le 21/4/2007, 22:09

Entretien avec Yahia Ouahabi, ancien joueur de la JSK de 1963 à 1971
«La JSK restera toujours un mythe»




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Yahia Ouahabi a été l'un des meilleurs ailiers gauche de sa génération durant la période de 1963 à 1971 au sein de la JSK. Aujourd'hui, tous les amateurs et autres fans des lions de Djurdjura se souviennent de ce grand footballeur qui a marqué le sport roi de l'Algérie post indépendante. Connu sous le sobriquet de “Baroudeur” pour ses tirs puissants, sa technicité et son engagement physique comme joueur percutant et fort. Il a participé à toutes les accessions de la JSK en (Division III, II et I). Il a été également professionnel à l'AS Saint Etienne de 1956 à 1962 et international avec l'équipe du FLN pendant la guerre d'Algérie. Yahia Ouahabi est né le 1èr août 1940 à Sidi-Aissa, issu d'une famille modeste, père de 7 enfants (4 garçons et 3 filles). Dans cet entretien qu'il nous a aimablement accordé, il nous livre ses impressions à cœur ouvert.


Racines-Izuran : Parlez-nous un peu de votre carrière footballistique ?


Yahia Ouahabi : J'ai commencé à l'âge de 10 ou 11 ans en tant que poussin à SSSA de Sidi-Aissa, un club de ma région. A 16 ans, je suis parti en France au centre de formation de l'AS Saint-Étienne où je suis resté sept longues années. J'ai également porté les couleurs de Roanne, un club de la Loire de 1957 à 1958. Le 1èr janvier 1963, j'ai signé pour la JSK et depuis, je suis devenu à part entière un citoyen de la Kabylie.

Comment êtes-vous venu à la JSK?

C'est grâce au regretté Rabah Stambouli qui était mon professeur de Français au lycée de Sidi-Aissa. C'était lui qui m'a ramené à la JSK.

Vous avez eu la chance d'évoluer dans l'un des plus grands clubs professionnel d'Europe, l'AS Saint Etienne. Juste après l'indépendance, vous êtes revenu. Est-ce un choix ou une contrainte ?

Tout simplement, j'aime mon pays, la France ne m'intéressait pas malgré que je jouais dans un meilleur club du championnat français où tous les moyens étaient réunis. Mon objectif à l'époque était de revenir chez moi vivre dignement aux cotés des miens.

A votre époque, il y avait beaucoup de joueurs qui évoluaient àl'Hexagone. Non ?


Presque tous, l'équipe de France de l'époque était composée essentiellement de compatriotes – 9 sur 11 étaient d'origine algérienne.

Que fait Ouhabi depuis qu'il a quitté les terrains de foot ?

Je suis devenu commerçant, toutefois je garde toujours un œil sur tout ce qui se passe dans le monde du football notamment mon cher club de toujours la JSK. Je ne suis pas du tout déconnecté. J'ai même tenté une expérience d'entraîneur des jeunes de la JSK juste après ma retraite footballistique, mais ça n'a pas duré longtemps pour des raisons personnelles.

Vous êtes pratiquement le seul ancien joueur de la JSK qui a joué longtemps. La majorité de vos ex-coéquipiers ont presque abandonné les terrains très jeunes. Peut-on savoir les raisons?

Effectivement, j'ai mis fin à ma carrière de footballeur à l'âge de 33 ans contrairement à mes anciens ex-coéquipiers qui ont quitté les terrains à un âge précoce, chacun avait ses raisons. Pour ce qui me concerne, lorsque je suis venu à la JSK en 1963, j'ai trouvé un club ambitieux entouré de grands joueurs professionnels, expérimentés et de dirigeants compétents et déterminés à bâtir une grande équipe à l'exemple de Benfedha, Boubkeur, Haouchine, Bentifour, Moh Lounas Madiou et tant d'autres qui ont participé directement ou indirectement à la construction de la JSK. C'‘est la raison pour laquelle j'étais motivé à donner tout ce que je pouvais pour la réussite de ce club. J'ai décidé de ne pas mettre fin à ma carrière tant que je gardais la forme, mon seul et unique objectif était de voir la JSK parmi l'élite. D‘ailleurs, on a réussi le défi grâce à la solidarité et l'abnégation de tout le groupe, on a pu bâtir un grand club qui s'appelle la JSK.

Tous les gens qui ont suivi votre carrière, notamment vos anciens coéquipiers, pensent que vous êtes l'un des meilleurs ailiers gauche de tous les temps qu'a connus la JSK. Un commentaire?

(Rire) ça me va droit au cœur et ça me flatte énormément, mais à mon époque, il y avait de bon joueurs pétris de qualités, je n'étais pas le seul. Certes, les gauchers se faisaient rares, d'ailleurs même aujourd'hui, ils ne sont pas très nombreux.

Combien de temps avez-vous porté les couleurs de la JSK ?

Une décennie environ.

…Et en équipe nationale?

J'étais le plus jeune joueur avec Hassen Lalmas à être sélectionnés en équipe nationale en 1956, alors que j'avais 16 ans. J'ai évolué avec les Makhloufi, Nassou, Zouba, Kermali, Bentifour, Boubkeur, frères Ibrire et autres grands joueurs de la fameuse équipe du FLN. Ce n'était pas facile de porter les couleurs nationales à cet âge là. Aujourd'hui, j'en suis fier.

Que pensez-vous du professionnalisme en Algérie ?

Les clubs algériens sont loin d'êtres professionnels vu les conditions infrastructurelles qui laissent à désirer et l'absence d'une politique sportive réelle qui permettra le développement du football dans notre pays. Les responsables ne font rien pour promouvoir le foot et le sport en général. A mon avis, cela est dû à la mauvaise gestion, le manque de compétence, l'opacité, le laxisme des hautes instances de ce secteur, ainsi que le manque de moyens logistique, structurel, d'encadrement et de formation des techniciens capables d'apporter un plus au sport. Tant que l'Etat brille par son absence, le football algérien restera médiocre et il risque de disparaître pour toujours. La preuve, vous n'avez qu'à voir le niveau de notre championnat qui est le plus faible du continent.

Quels souvenirs gardez-vous de la JSK de votre époque?


La gloire, la dignité et la Kabylie. La JSK restera pour toujours un mythe.

Quel regard portez-vous sur la JSK d'aujourd'hui ?

Elle est complètement différente de celle de notre époque. La JSK d'aujourd'hui est devenue une grande équipe connue à l'échelle continentale et internationale. Toutes les données ont changé, mais elle reste toujours une équipe symbole de la Kabylie et de l'Algérie profonde.

Que pensez-vous de notre équipe nationale de football ?

Médiocre pour ne pas dire nulle. Elle est parmi les dernières d'Afrique. En réalité nous n'avons pas d'équipe nationale performante depuis la dernière coupe du monde de Mexico de 1996. Notre football est sinistré, il est entre les mains des opportunistes qui refusent voir notre sélection au podium. Si nous voulons avoir une équipe nationale capable de relever le défi, il faut faire appel aux compétences, aux spécialistes et mettre un terme définitivement à la médiocrité. A mon avis, c'est le seul moyen pour le développement du football et du sport en général dans notre pays pour voir un jour une équipe nationale identique à celle de 1982.

Le football vous a-t-il apporté quelque chose ?

J'ai fait ma situation grâce au football, il m'a également apporté le bonheur, l'estime des gens, le respect et la joie.

Ça vous arrive d'aller au stade pour voir un match ?

De temps en temps.

Quels sont les entraîneurs qui vous ont marqué ?

Bentifour Abdelaziz, Zouba et Defnoune.

Parmi les joueurs ?

Mokrane Baileche que j'ai eu l'occasion d'entraîner en minime et sans oublier Rachid Makhloufi, le meilleur joueur de tous les temps.

Meilleur gardien de buts ?

Abderrahmane Boubkeur.

La meilleur équipe d'Algérie d'aujourd'hui ?

Incontestablement la JSK.

Chanteur préféré ?

Sami El Djazairi ellah yarhamou.

Il paraît que c'est un parent à vous?

C'est mon beau frère.

Vous parlez Kabyle ?


Je comprends, mais je parle beaucoup plus l'arabe dialectal de Sidi-Aissa.

Un bon souvenir ?

L'accession de la JSK en national I.

Le mauvais ?

La ségrégation de certains responsables de l'équipe nationale de l'époque à l'égard de certains joueurs, dont j'ai été victime.

Votre relation avec votre ancien club ?

Aucune relation.

Vous vous intéressez à la politique ?

Non, je suis apolitique.

Connaissez-vous notre journal ?

Oui, je le trouve consistant.

Que détestez-vous ?

La malhonnête et l'hypocrisie.

Qu'est ce que vous aimez ?

La Kabylie.

Votre dernier mot ?

Je remercie votre journal qui a réservé un espace spécial pour les anciens joueurs du club phare de la Kabylie. Cette initiative est hautement noble. Je vous salue du fond de mon cœur et je rends hommage à tous les enfants de la JSK notamment mes anciens coéquipiers.


Entretien realisé par RACINES-IZURAN :http://www.racines-izuran.com

_________________
Hannachi dégage!

JSK4ever01
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 12683
Date d'inscription : 14/11/2006

http://WWW.JSKNEWS.NET

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Yahia Ouahabi : ancien joueur de la JSK

Message par JSK4ever01 le 22/4/2007, 00:30

La reponse de Mr Ouahabi qui m'a le plus plu :

Quels souvenirs gardez-vous de la JSK de votre époque?
La gloire, la dignité et la Kabylie. La JSK restera pour toujours un mythe.

8) 8) 8)

_________________
Hannachi dégage!

JSK4ever01
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 12683
Date d'inscription : 14/11/2006

http://WWW.JSKNEWS.NET

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Yahia Ouahabi : ancien joueur de la JSK

Message par faridakbou le 22/4/2007, 15:32

jsk4ever01 a écrit:La reponse de Mr Ouahabi qui m'a le plus plu :

Quels souvenirs gardez-vous de la JSK de votre époque?
La gloire, la dignité et la Kabylie. La JSK restera pour toujours un mythe.

8) 8) 8)
beaucoup d'émotion pour moi.
dit moi a jsk4ever01, c'est toi qui danse sur ton avatar ? :lol: :lol:

_________________
Assa azka JSK kouless gouliw !
avatar
faridakbou
Junior
Junior

Messages : 1346
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 20/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Yahia Ouahabi : ancien joueur de la JSK

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum