Bienvenue sur le forum JSKnews. Rejoignez nous sur les réseaux sociaux!

FACEBOOK ► https://www.facebook.com/jsknews.net
YOUTUBE ► https://www.youtube.com/user/jsknews
TWITTER ► https://twitter.com/jsknewsnet

[Entraineur] Jean-Christian Lang

 :: Divers :: Archives

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par kim kan le 6/3/2009, 19:32

atlante a écrit:Lang a déclaré ressemant qu'il avait 3 objectifs qu'il a atteint:
que l'équipe retrouve un fond de jeux,
la solidarité et la combativité sur le terrain,
et la discipline du groupe,
et mnt il prévoit le prochain objectif : l'efficacité en attaque

c'était dans une interview récente; fallait le signaler

c'est un bon entraineur il faut le laisser travailler tranquille et je suis sur quand en va avoir des resultats a la fin de saison. et j'esper qu il reste tres lent temps a la jsk
avatar
kim kan
Senior
Senior

Masculin Messages : 3053
Age : 40
Localisation : NANCY (amechras )
Date d'inscription : 16/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par kikimlt le 7/3/2009, 01:09

c'est un bon entraineur il faut le laisser travailler tranquille et je suis sur quand en va avoir des resultats a la fin de saison. et j'esper qu il reste tres lent temps a la jsk[/quote]

Lang va vouloir rester, le probléme c le big boss qui n'aime pas apparement la stabilité croisons les doigts et éspérons que le Tsar ne feras pas la bétise de le laisser partir
avatar
kikimlt
Cadet
Cadet

Messages : 952
Localisation : Amérique du Nord
Date d'inscription : 03/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 9/3/2009, 18:11

Jean Christian Lang Entraîneur de la JSK à la dépêche de Kabylie
'' J'ai toujours eu un comportement offensif ''

Le coach de la JSK , Christian lang qui nous a rendus une visite de courtoisie, avant-hier samedi, a bien voulu nous renseigner sur tous les sujets ayant traits à son équipe.

A cœur ouvert, le technicien français, connu pour sans franc parler, nous dresse dans cet entretien un bilan de tout ce qu’il a entrepris et réalisé depuis son intronisation à la tête de la barre technique des Canaris, mais aussi de ce qu’il l’attend comme mission jusqu’au 31 mai prochain.



La Dépêche de Kabylie : la JSK reste sur une belle série de dix matchs sans défaites depuis votre venue à la barre technique. Quel est le secret de réussite au sein d’une équipe où d’autres avant vous ont échoué ?

Jean Christian Lang : C’est le résultat du travail de l’ensemble des composantes du club notamment les dirigeants, à leur tête le président Hannachi, un ancien footballeur qui connaît bien son sujet, mais aussi du président de section, Karim Doudene, qui nous ont toujours mis dans de bonnes conditions pour préparer nos matches. Je félicite les supporters aussi qui ont réussi à revenir en frères kabyles au secours de la JSK qui était dans une situation délicate. Dans cette réussite, je tiens également à décerner un tableau d’honneur aux joueurs qui ont eu une grosse part dans les résultats en formant un groupe solidaire, premier défenseur de la JSK sur le terrain. Enfin je félicite aussi le staff technique et médical, à savoir Arezki, Sid Ahmed et le docteur Guillou qui travaillent en étroite collaboration et en parfaite harmonie et qui ont accepté un entraîneur étranger avec autant de chaleur et de simplicité et qu’ils aient aussi accepté la méthode qui est la mienne et qu’ils défendent avec beaucoup de conviction.



Un commentaire sur cette longue série de matchs sans défaite…

J’avoue que je ne compte pas le nombre de matchs sans défaite. Ce qui m’importe le plus est que les joueurs adhèrent à un projet de jeu qu’ils aient accepté une certaine mentalité de travail et un esprit club à entretenir. Les résultats sont liés à une certaine qualité de jeu des matches que l’on essaie de reproduire à chaque rencontre.



On a remarqué que la défense de la JSK est stabilisée et n’encaisse pas beaucoup de buts contrairement au début de saison…

J’attribue la réussite défensive par le fait que toute l’équipe se sent responsable sur le terrain. Le mérite en revient aux défenseurs certes, mais il faut aussi remercier les attaquants et les milieux de terrains pour tous les efforts fournis pour protéger notre gardien.



Le compartiment offensif reste toujours le maillon faible de l’équipe. Qu’en pensez-vous ?

Aux yeux de certains, il peut rester un point d’interrogation, mais dans mon esprit et dans mon cœur, ce n’est pas un sujet d’inquiétude, car les attaquants posent à chaque rencontre des problèmes énormes aux défenses adverses. Avec tous les joueurs de l’équipe, nous avons décidé de jouer tous les matches pour les gagner. J’ai toujours eu un comportement offensif en tant que joueur et entraîneur et cela reste toujours mon credo. Si aujourd’hui, on n’a pas scoré de nombreuses fois, je persiste et je signe que nous sommes sur le bon chemin et je félicite nos attaquants pour tous les efforts consentis, malgré les attaques persistantes de la presse.



Qu’en est-il du cas Amaouche qui ne joue plus alors qu’il était l’un des titulaires lors de la saison passée ?

Même s’il est vrai que Amaouche était titulaire, mon arrivée à la JSK coïncidait avec la venue de Hocine Achiou. Je pense que Achiou est meilleur que Amaouche à son poste et c’est la raison pour laquelle je fais jouer Achiou et laisse Amaouche sur le banc. Je ne peux pas utiliser deux joueurs pour le même poste.



Mais vous faites jouer tout de même Berramla et Achiou ensemble alors que les deux sont des meneurs de jeu ?

D’abord les deux joueurs sont des attaquants qui ne jouent pas au même poste. L’un joue à gauche et l’autre à droite. Il ne faut pas oublier aussi que Berramla et le meilleur buteur de l’équipe. Cela dit, il faut vraiment être stupide pour ne pas aligner le meilleur buteur.



La JSK n’est désormais qu’à quatre points du leader. Comment voyez-vous la suite du parcours surtout que tous les supporters caressent le vœu de voir leur équipe sacrée ?



Je ne regarde jamais le classement et ce n’est que ce soir que je vais penser au prochain match qu’on jouera jeudi face au CABBA. Je prendrai une feuille sur laquelle je commencerai d’abord à inscrire en haut de la page le nom de l’adversaire. Ensuite, je tracerai un programme de travail qui comportera tous les aspects à travailler de façon à mettre le groupe sur orbite pour aborder cette rencontre dans de bonnes conditions. Pour ce qui est de l’objectif, je vous rappelle que le jour ou je suis venu l’équipe avait 12 points seulement en 11 matches joués. L’inquiétude pour tout le monde, c’était d’éviter la descente et aujourd’hui tout le monde me parle du titre, c’est vraiment osé. Ce que je dirai aux supporters est que ma priorité c’est que l’équipe continue à progresser sur tous les plans. La qualité de jeu, un bon état d’esprit et l’esprit club des joueurs dont ils ont fait preuve jusque-là. Je veux dire par là évoluer avec la mentalité JSK.



Le fait de jouer ce jeudi face le CABBA et enchaîner trois jours plus tard avec le match de la coupe d’Afrique face au Ahly de Tripoli ne va-t-il pas avoir des conséquences sur votre équipe ?

Est-ce que vous pensez que les joueurs algériens sont moins robustes que les joueurs européens. En Europe, on joue deux fois par semaine et je ne vois pas pourquoi on n’est pas capable de le faire aussi en Algérie.

A ce qu je sache les footballeurs algériens ne sont pas des sous hommes.



Mais la différence se situe au niveau des moyens de récupération ?

Je ne pense pas que ce soit un problème de récupération, mais ce qu’il faut par contre c’est plutôt un problème de dosage aux entraînements et c’est à l’entraîneur de le faire de façon à équilibrer les efforts de son équipe, afin qu’elle puisse faire face à la compétition. Donc au risque de me répéter, je n’ai aucun souci pour jouer les matches tels qu’ils sont programmés.



En parlant de la ligue des champions, quels sont les objectifs que vous a tracé la direction du club ?

Vous avez lorsque, je suis arrivé, le président m’a seulement confié la responsabilité de l’équipe et j’essaie de remplir ma mission avec une énergie kabylienne, un professionnalisme irréprochable et aussi une bonne humeur quotidienne.



Que pensez-vous du niveau du championnat et des joueurs algériens ?

Je suis persuadé et je le confirme. L’Algérie a un potentiel très bon, mais aujourd’hui deux grands problèmes empêchent l’évolution des joueurs de devenir des Mekhloufi, Madjer et autres.

Le premier problème c’est la pression négative que mettent la presse et les supporters sur les joueurs. Il faut savoir que quand on est toujours sous pression on ne peut pas être à 100% de ses capacités.

Le deuxième problème réside dans la non protection de l’arbitre dans le jeu. Comme exemple, Pourquoi l’arbitre n’aurait pas décidé l’arrêt du match de jeudi dernier face à Annaba ? Dans cette rencontre l’intégrité physique des joueurs et des différents staffs n’était pas assurée. Le juge de touche encore plus a été touché et l’arbitre n’a pas daigné arrêter la partie. Par contre le juge de touche a appelé l’arbitre du centre pour me demander de quitter le terrain pour simplement lui avoir dit : “Monsieur, il faut être honnête”. Alors qu’il aurait dû l’appeler lorsqu’il était agressé.



Un dernier mot pour conclure cet entretien ?

En bon kabyle d’adoption, je demande à tous ceux qui aiment la JSK de méditer ce proverbe. "Si tu tombe sept fois, relève toi comme un vrai kabyle huis fois" et qu’ils restent donc la garantie de l’avenir de notre club.

Entretien réalisé par S. Klar
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 14/4/2009, 16:21

Afin d’en savoir davantage sur son
avenir à la tête de la barre technique de la JSK, mais aussi sur le
fait que le président Hannachi ait déclaré précédemment qu’il
souhaiterait négocier un prolongement de contrat, nous nous sommes
entretenus avec le concerné, Jean Christian Lang, qui nous a tout
dévoilé lundi à Saïda.

En premier lieu, nous avons demandé à l’entraîneur s’il était prêt à
négocier avec le boss kabyle sur un éventuel prolongement du contrat,
il nous dira sans hésiter : « Si le président me propose de négocier,
je le ferai sans la moindre hésitation. Mais je dirai qu’il y aura
plusieurs points à aborder. Et cela reste entre le président et moi.
Toutefois, je ne peux en aucun cas me prononcer sur mon avenir à la
JSK, car tout dépendra des négociations ce jour-là. L’essentiel, c’est
que je suis intéressé de rester. »
« Tout se décidera en fin de saison »
Interrogé
par la suite s’il avait déjà eu un entretien avec Hannachi dans ce
sens, Lang nous dira qu’il n’en est rien pour l’instant. Il estime
qu’en cette période de compétition, ce n’est pas le moment, mais il
faudrait attendre le bon moment pour le faire. Il fait bien évidement
allusion à la fin de saison : « Je dirai que je ne me suis pas
entretenu avec le président à ce sujet, pour la simple raison que nous
n’avions pas eu le temps nécessaire pour le faire. Nous étions
préoccupés par la Ligue des champions, et maintenant par le
championnat. Ce qui est sûr, c’est que je discuterai avec lui d’ici la
fin de la saison. Et je ne suis pas pressé de le faire, car il y a une
certaine confiance entre nous. »
« Ça baigne pour moi à Tizi »
D’après Lang,
l’un des paramètres qui l’incite à rester à la JSK, c’est son
entourage. En plus des bonnes conditions de travail, il s’est dit fondu
dans la ville de Tizi Ouzou qu’il admire beaucoup. De plus, le respect
que lui accordent les habitants de cette ville l’a vraiment touché, il
nous dira à ce sujet : « Vous n’imaginez pas à quel point je me sens à
l’aise à Tizi. J’ai pris mes repères dans cette ville. De plus, je
bénéficie d’un très grand respect de la part des habitants. Lorsque je
sors dans la rue, on me demande de rester travailler ici, ce qui me
réjouit beaucoup. C’est pour vous dire que ce paramètre aussi m’incite
à ne pas quitter la barre technique. En tous les cas, ça baigne pour
moi à Tizi. »
« J’ai plein de projets que je veux réaliser »
Par
la suite, nous avons interrogé le coach sur ses objectifs dans le cas
où il poursuivrait sa mission à la tête de la barre technique. Il dit
avoir un grand chantier entre les mains, qui ne vise pas seulement
l’équipe fanion, mais qui englobe même les catégories jeunes de la JSK,
estimant qu’ils représentent l’avenir de ce club. Il nous dira à ce
sujet : « Depuis ma venue à la JSK, j’ai toujours déclaré que j’avais
un projet pour ce club. Je voudrais exploiter toute mon expérience et
mon savoir-faire dans ce club. Et je ne vise pas seulement l’équipe
senior, car même les catégories jeunes sont incluses. Les jeunes
joueurs doivent bénéficier d’une grande considération, car c’est eux
l’avenir de la JSK. C’est en quelque sorte mon projet à long terme. »
« L’aspect financier n’est pas ma priorité »
Abordant
l’un des paramètres importants des négociations, à savoir l’aspect
financier, l’entraîneur en chef des Canaris estime que c’est un point
important, mais pas le plus déterminant. D’après lui, l’argent n’est
pas une priorité pour un entraîneur ambitieux qui cherche à bâtir un
projet dans un grand club comme la JSK, il nous dira à ce sujet : «
J’estime que l’argent n’est pas tout dans la vie. Il est vrai que je
dois négocier cela avec le président car le football c’est mon
gagne-pain, mais ce n’est tout de même pas ma priorité. J’estime que
les ambitions prédominent à ce stade. Ma joie sera comblée lorsque je
réaliserai le projet que j’ai en tête. C’est ce qui m’importe le plus.
»
« J’ai d’excellents rapports avec les staffs technique et administratif »
D’après
Lang, l’un des paramètres positifs dans cette équipe c’est les bons
rapports qu’il entretient avec son staff technique, mais aussi
administratif, il nous dira à ce sujet : « Les rapports que
j’entretiens avec Amrouche, Mahrez et Guillou sont excellents. C’est un
paramètre qui influe beaucoup dans les choix d’un entraîneur.
J’ajouterai aussi que les bonnes relations que j’ai avec Hannachi et
Doudene m’aident beaucoup dans mon travail. Il existe une réelle
compréhension entre nous, et c’est très motivant. Je dirai que cela
m’incite davantage à rester. »
« Les déclarations de Hannachi m’encouragent »
En
plus des bons rapports qu’a Lang avec ses dirigeants, il estime que les
déclarations du président Mohand Cherif Hannachi sont très motivantes :
« Le fait d’entendre le premier responsable du club dire qu’il est
satisfait de mon travail, me réjouit beaucoup. Parfois un soutien moral
est beaucoup plus réconfortant qu’un soutien financier. Et je vous
dirai que ce genre d’encouragement me pousse à donner le meilleur de
moi-même, et de réaliser l’objectif tracé en début de saison. »
« C’est normal que je reçois des offres »
Abordant
par la suite un autre point qui a fait du bruit la semaine dernière
dans la ville de Tizi Ouzou, c’est bien évidemment les contacts qu’a
eus Lang de la part de quelques clubs étrangers, et notamment de
l’Hexagone. De son côté, il s’est dit très surpris que les gens
interprètent mal ses déclarations, car d’après lui, il est tout à fait
normal pour un entraîneur d’avoir des contacts, il dira : « Je ne vous
cache pas que j’ai été surpris de constater que le fait d’avoir déclaré
que j’avais des contacts a surpris les gens. C’est tout à fait normal
dans la vie d’un entraîneur, surtout lorsque nous sommes à la tête d’un
prestigieux club comme la JSK. J’ai travaillé dans pas mal de clubs
avant de venir en Algérie, et c’est pour cela que je considère les
contacts comme une chose habituelle. »
« Un contact n’est pas forcément suivi d’un départ »
Et
pour rester dans le contexte, l’entraîneur en chef des Canaris ajoutera
: « Ces contacts que j’ai eus de l’étranger ne signifient pas que je
vais quitter la JSK. Il faudrait que les gens sachent que je serai en
négociation en fin de saison avec le président Hannachi, et tout se
décidera à ce moment-là. Mais au risque de me répéter, je ne compte pas
partir. »
« Pour l’instant, c’est l’intérêt du club qui prime »
Après
avoir abordé plusieurs points concernant son avenir au sein de la JSK,
l’entraîneur en chef des Canaris, Jean Christian Lang, estime qu’il ne
faudrait pas trop polémiquer sur la question avant la fin de saison, et
ce, pour ne pas perturber la stabilité du groupe, surtout en cette
phase délicate de la compétition, il nous dira à ce sujet : « Même si
mon avenir au sein de la JSK se décidera d’ici la fin de saison, je
dirai qu’il ne faut pas trop en parler. Le plus important c’est
l’intérêt de la JSK, et non pas Lang. Nous devons terminer le
championnat dans le haut du tableau. Une fois l’objectif atteint, on en
reparlera. »
« Deux matchs dans la semaine, ça ne me dérange pas »
En
dernier lieu, l’entraîneur des Canaris est revenu sur la programmation
chargée durant les jours à venir, puisque son équipe devra disputer un
match jeudi prochain face à l’USMB suivi du match retard dimanche
prochain face au MSPB. De ce côté-là, le coach kabyle ne s’est pas
montré très préoccupé par la question, vu que son équipe n’est pas la
seule a être soumise à un programme draconien, il nous dira : «
Disputer deux rencontres en une semaine ne nous dérange pas. Le plus
important, est que nous ne sommes pas les seules. On doit faire avec.
C’est à nous de préparer chaque rencontre convenablement. Je dirai que
nous allons le faire avec moins de pression, vu qu’il nous reste le
seul objectif en tête. J’estime que c’est un atout pour nous de
terminer en beauté. »
M. L. / lebuteur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 14/4/2009, 16:22

nchallah hannachi va écouter et prendre en considération les projets de ce techniciens dont l'expérience plaide en sa faveur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 29/5/2009, 12:20

Demain Lang va en france pour les vacances, en espérant que son contrat soit reconduit, il reviens le 20 juin.
dans tout ca...je me demande s'il est réellement associé aux transferts...
c vrai que les négociations des contrats ces MCH & Co mais techniquement un entraineur a son mots a dire dans pour recrues!
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 13/6/2009, 11:11

Jean-Christian
Lang, né à Roubaix, a fait l'essentiel de sa carrière de footballeur en
France mais c'est au Maghreb qu'il s'est fait un nom parmi la cohorte
d'entraîneurs.

Les sexagénaires du
secteur Roubaix, Tourcoing et Wattrelos se souviennent sûrement encore
de Jean-Christian Lang. Idir Hadadi, homme à tout faire au sein de
l'association Convergences à Wattrelos, fait partie de ceux-là. De sept
à dix-sept ans, les deux amis ont joué ensemble à l'US Wattrelos avant
que leurs destins ne divergent mais ils ne se sont jamais perdus de vue
depuis. De retour en France en provenance d'Algérie où il a passé six
mois à la tête de l'équipe de la Jeunesse Sportive de Kabylie,
Jean-Christian, dans les locaux de l'association de son ami, en
compagnie de sa femme et de sa petite fille, tous très détendus, nous a
accordé un moment pour retracer l'itinéraire du natif de Roubaix.

Pensiez-vous réaliser la carrière qui est la vôtre ?
Au
départ, je voulais surtout jouer le plus longtemps possible au foot,
sans plan de carrière. J'ai rejoint le FC Sochaux en 1968, une
formation de première division, et je sentais poindre en moi une
carrière dans le monde du football. Dès l'âge de 22 ans, je
m'intéressais déjà également à la fonction d'entraîneur.

Quels clubs ont marqué votre carrière de joueur ?
Sochaux a été une étape très importante dans mon parcours.

bas, j'y ai appris mon métier de joueur pour y être resté quatre années
et j'y suis retourné en 1994 en tant qu'entraîneur du centre de
formation. Sinon, l'essentiel de ma carrière de joueur, je l'ai
effectué en 2e division. J'ai passé deux belles années à
Louhans-Cuiseaux et six à Châteauroux avant que l'envie d'entraîner ne
prenne le dessus.

Justement, parlez-nous de votre expérience sur le banc...
J'ai
commencé avec l'équipe d'Annecy, formation avec laquelle nous avons
connu trois montées successives pour atteindre la 3e division de
l'époque. Faute d'opportunités, je suis retourné à Sochaux m'occuper du
centre de formation où j'ai notamment côtoyé la génération Frau,
Pedretti, Meriem, El Hadji Diouf et Ljuboja. Après six années dans le
Doubs, par l'entremise d'Aimé Jacquet, la Fédération tunisienne ma
sollicité pour un poste de DTN.

Et depuis près de dix ans vous sillonnez le Maghreb !
Effectivement,
après mon passage en Tunisie où j'ai remporté les jeux méditerranéens
et un détour par le Servette de Genève, je me suis engagé avec deux
clubs marocains. J'ai entraîné l'équipe d'El Jadida avec laquelle j'ai
terminé deux fois 5e avec, à la clé, un titre de meilleur entraîneur du
pays. J'ai ensuite pris les rênes de la formation de Fez avant
d'atterrir le 5 décembre 2008 en Algérie aux commandes de la JS Kabylie.

Est-ce vrai que votre nom a circulé pour diriger la sélection algérienne ?
J'ai
repris une équipe de la JSK en plein doute, avant dernière au
classement après 11 journées. Nous avons enchaîné 21 matches sans
défaite, record d'invincibilité dans le pays, et nous avons terminé le
championnat à la seconde place. Cette réussite m'a valu d'être sondé
pour prendre les destinées de l'équipe nationale. Si l'occasion se
représente, je ne dirai pas non.


nordeclair.fr
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 13/6/2009, 11:12

il déconne un peu sur la fin..
en plus le salaire de Saadane c'est 10 000 euros je crois donc il ne va jamais accepté un tel salaire lui qui demandait pour un club 15 000 euros lol HAHA
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par Khalass le 13/6/2009, 14:43

atlante a écrit:il déconne un peu sur la fin..
en plus le salaire de Saadane c'est 10 000 euros je crois donc il ne va jamais accepté un tel salaire lui qui demandait pour un club 15 000 euros lol HAHA

C'est une interview immaginaire. Moi je l'ai ecouter sur Berbere Tv ça n'a rien avoir cette interview Baillement
avatar
Khalass
Averti
Averti

Messages : 281
Date d'inscription : 23/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 22/6/2009, 17:56

LANG : «Oui, j’ai fait des concessions pour la JSK»

Réalisé par : N. Boumali/competition

Le nouvel ancien entraîneur de la JSK avoue que c’est avec un grand plaisir qu’il reprend du service avec les Canaris.

- Vous avez négocié à deux reprises avec les dirigeants de la JSK sans parvenir à un accord, et au moment où on s’attendait à voir quelqu’un d’autre à la barre technique des Canaris, vous avez trouvé finalement un accord avec les responsables kabyles…
- Vous savez, lorsque j’ai quitté Tizi Ouzou, je ne savais pas si j’allais revenir ou pas. Il y avait donc deux éventualités, l’une que je reste pour poursuivre mon aventure avec la JSK, et l’autre que je ne revienne pas. Il y avait un nombre incalculable de supporters, que ce soit en Algérie ou en France, qui m’ont fait part de leur souhait afin que je reste. J’ai donc négocié avec les dirigeants et on a trouvé un accord final.
- Est-il vrai que le président de section, Karim Doudane, a mis trois jours pour vous convaincre à revenir ?
- Doudane est un monsieur que je respecte beaucoup. Je l’ai catalogué dans la liste des gens que j’estime beaucoup. On est restés en contact depuis mon départ de Tizi Ouzou. Dernièrement, j’ai été à Paris et tous les supporters kabyles que j’ai rencontrés m’ont demandé de revenir, cela a pesé dans mon choix. J’ai donc accepté le challenge et je serai prochainement à Tizi Ouzou.
- Quand est-ce que vous serez au juste à Tizi Ouzou ?
- Je serai vendredi à Tizi Ouzou pour parapher mon bail.
- Peut-on connaître la durée de votre contrat ?
- On n’a eu aucune discussion sur cet aspect pour l’instant, mais je peux vous dire d’ores et déjà que je signerai un contrat d’une saison.
- On dit que vous avez fait des concessions sur le plan financier afin de poursuivre votre aventure avec la JSK…
- Effectivement, j’ai fait des concessions sur le plan financier. Le plus important, comme je vous l’ai déjà dit, était de répondre favorablement aux sollicitations des supporters.
- Est-ce que les dirigeants vous ont assigné un quelconque objectif ?
- Non, on n’a pas encore discuté des objectifs du club. Une fois en Algérie, on se mettra à table et on parlera des objectifs de l’équipe.
- Après l’accord donné à Doudane avez-vous discuté avec Hannachi ?
- Je n’ai pas encore parlé avec Hannachi.
- allez vous garder votre staff technique ?
- Absolument, mon souhait est que je poursuive ma mission avec le même staff. Il y a une grande complicité entre Amrouche, Mahrez. et moi
- Êtes-vous au courant du recrutement opéré par la direction de la JS Kabylie ?
- Je fais confiance aux dirigeants, car je sais le profil de joueurs qu’ils voulaient recruter. La JSK nécessite des éléments qui défendent crânement les couleurs du club. Cela dit, ce qui m’intéresse, c’est l’état d’esprit qui anime les nouvelles recrues.
- La JSK a enregistré plusieurs départs, à l’image de Chaouchi, Abdeslam, Derrag et Bensaïd, ça ne vous dérange pas tous ces départs…
- C’est toujours désagréable de perdre de bons joueurs, mais il faut comprendre également les conditions qui les ont amenés à quitter l’équipe.
- Le président Hannachi a remplacé Chaouchi par Hadjaoui qui a porté le maillot de l’ESS la saison dernière, qu’avez-vous à dire sur ce gardien ?
- Je l’ai vu à l’œuvre l’an dernier et j’estime que si les dirigeants lui ont fait appel c’est qu’il peut apporter un plus à l’équipe.
- Achiou n’est pas sur de rester. Un commentaire ?
- Hocine Achiou est revenu en force, ce qui lui a valu d’être convoqué en équipe nationale. Je le comprendrai s’il va à l’étranger. S’il reçoit une belle offre, je comprendrai son choix.
- Hamouda, en contact avec l’ASO, risque lui aussi de partir
- Nabil a terminé la saison en titulaire. Il hésite quant à son avenir car il ne sait pas, s’il va jouer ou pas, s’il reste. Il a donc le droit d’hésiter.
- Le capitaine Abdeslam a opté pour l’USMAn, qu’avez-vous à dire sur son départ ?
- J’ai une affection particulière pour lui. C’est quelqu’un qui est très respecté et par ses équipiers et par ses adversaires. Je lui souhaite bonne chance avec sa nouvelle équipe.
- Berramla a défrayé la chronique durant toute la saison dernière, vous vous attendiez certainement à son départ, n’est-ce pas ?
- Vous savez, Berramla avait la tête ailleurs avant même la fin de la saison. Il a opté pour le MCO où il avait déjà des sources. Je lui souhaite bonne suite dans sa carrière.
- Bensaïd qui a fini la saison comme meilleur buteur de l’équipe a signé pour l’USMAn…
- Bensaïd a retrouvé son efficacité lors de la phase retour. Je suis ravi pour lui. J’espère qu’il aura la même efficacité avec sa nouvelle équipe.
- coté recrutement il ya l’arrivée de Yahia Chérif ..
- Je connais Yahia Chérif. C’est un joueur d’avenir et il est pétri de qualités.
- celle aussi de Tedjar du PAC
- Tedjar est un régisseur et un bon technicien. C’est un jeune qui a d’énormes qualités et on va l’aider.
- Aoudia a été également engagé et son équipier à l’USMAn Fouad Bouguerra risque de lui emboîter le pas…
- C’est une belle chose d’avoir ces deux joueurs dans l’effectif. Je dois vous dire néanmoins que ce qui m’importe, c’est l’état d’esprit qui anime les joueurs que les dirigeants ont recrutés.
- la JSK a également recruté Chérif El-Ouazani, le milieu du terrain du MCO
- Je ne le connais pas. Ce qui compte pour moi, c’est que les joueurs recrutés soient prêts à défendre crânement les couleurs du club phare de la Kabylie. Ce qui a fait la force de la JSK par le passé est que les joueurs qui portaient son maillot étaient animés d’une grande volonté pour satisfaire le peuple kabyle. Autrement dit, l’état d’esprit des joueurs compte énormément et la JSK a besoin des joueurs qui ne cherchent que l’intérêt de l’équipe
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par salimou le 22/6/2009, 20:32

Ça fait plaisir de le savoir de nouveau l'entraineur de la JSK Hi

_________________
Anti MCA à vie.

Leεmer-iw leεmer-iw....d idurar i-d leεmer-iw
Leεmer-iw leεmer-iw.... d leqbayel i-d leεmer-iw
Leεmer-iw leεmer-iw....d JSK i-d leεmer-iw

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
salimou
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 9394
Localisation : Alger-Tizi
Date d'inscription : 15/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 22/6/2009, 20:46

salimou a écrit:Ça fait plaisir de le savoir de nouveau l'entraineur de la JSK Hi
encore plus plaisir ca vision des choses, s'il n'est pas hypocrite biensure
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par salimou le 24/6/2009, 22:13

atlante a écrit:
salimou a écrit:Ça fait plaisir de le savoir de nouveau l'entraineur de la JSK Hi
encore plus plaisir ca vision des choses, s'il n'est pas hypocrite biensure

Il n'est pas hypocrite mon frère , plus sincère que lui tu meurs, d'ailleurs il es trop sincère par rapport aux gens qui entourent le club Shuuuuuut

_________________
Anti MCA à vie.

Leεmer-iw leεmer-iw....d idurar i-d leεmer-iw
Leεmer-iw leεmer-iw.... d leqbayel i-d leεmer-iw
Leεmer-iw leεmer-iw....d JSK i-d leεmer-iw

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
salimou
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 9394
Localisation : Alger-Tizi
Date d'inscription : 15/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par JSK th'assirem le 25/6/2009, 01:51

salimou a écrit:
Il n'est pas hypocrite mon frère , plus sincère que lui tu meurs, d'ailleurs il es trop sincère par rapport aux gens qui entourent le club Shuuuuuut
C’est le même constat que j’ai fais UP
avatar
JSK th'assirem
Junior
Junior

Masculin Messages : 1413
Localisation : Alger
Date d'inscription : 05/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par bylka-fort le 21/7/2009, 02:35

ne pensez vous pas que lang est le retour de zywotko ?
je suis persuadé que les deux hommes présentent de nombreuses similitudes déjà qu'ils sont tous les deux d'origine polonaise c'est des bosseurs et ils ne jurent que par le travail. en plus de leurs attachement a la jsk et a toute la kabylie. c'est très tôt pour faire une comparaison des deux hommes mais lang a tout de même montrer ses capacités en ci peu de temps. je reste persuadé que si en garde lang plusieurs années on pourra retrouver la jsk d'autant. l'histoire se répète.

_________________
yerbah negh yekhser d gemma t negh ayen
si dis is nehder at id n3iwen
ghef jsk ghef jsk wtet afus an ruh
avatar
bylka-fort
Cadet
Cadet

Masculin Messages : 843
Age : 32
Localisation : tizi
Date d'inscription : 28/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 25/7/2009, 23:08

Lang : «L’équipe qui affrontera le CABBA est déjà dans ma tête !»

«J’aurais aimé aligner Coulibaly et Azuka ensemble»
Lang ne change pas d’avis. Du moins pas en ce qui concerne l’équipe type qu’il dit avoir déjà en tête. Là, on n’est plus dans le simple schéma d’un onze figurant, en proie à des changements à tout moment, mais plus à une équipe qui aura à affronter le CABBA, le 6 du mois prochain, à l’occasion de la première journée du championnat. «Les joueurs connaissent le système, à savoir qu’au départ, il y a un melting-pot de tout le groupe, puis après et progressivement on décline les choix. Après, on arrive à cerner pratiquement une équipe avec deux ou trois interrogations. Mais sinon, et comme je le répète toujours, les journaliste et les techniciens, lorsqu’ils regardent un match, ont une opinion qui peut différer des autres, même si elle ne concerne qu’un ou deux éléments», avant de se montrer un peu évasif sur certains points. «Mon équipe se précise chaque jour. J’ai pratiquement, comme
vous l’avez deviné à l’issue de l’opposition d’aujourd’hui et celle de mardi, aligné la même équipe à un ou deux éléments près, mais il faut savoir qu’elle n’est pas arrêtée de manière définitive. Il nous reste encore quelques jours de travail. Un autre match de préparation ce samedi (Ndlr : aujourd’hui) qui sera encore plus relevé face à El Jadida. On rentre lundi et on aura un autre programme de préparation pour entamer la dernière ligne droite, avant le match face à Bordj. C’est dire que d’ici cette première journée de championnat, tout peut arriver. Même si je m’accroche à mes convictions», explique le technicien français.

  • «Un match qui se rapproche de la vraie compétition»
    Le coach est revenu après sur l’esprit dans lequel s’est disputée la rencontre de préparation de jeudi face au WAF. «Ce match face au WAF s’est joué dans un esprit de compétition, puisque il était beaucoup plus intéressant du point de vue de l’intensité et des contacts. Il y avait même beaucoup d’engagement par moments. Ça m’a poussé à émettre certaines appréhensions quant au risque de blessures. Ça rassemblait beaucoup plus à de la vraie compétition. C’était donc un très bon test, même si c’était quelque peu dangereux. Et encore heureux qu’il n’y ait pas eu trop de dégâts. Un très bon test dans l’ensemble», explique Lang et d’enchaîner : «C’était une opposition plus relevée que les deux premières face au RAC et à la JSKT. Enfin, ceci était prévisible. Les oppositions doivent être le plus proches possible de la réalité à la reprise. On est conscient que la difficulté était là, mais elle a été relativement bien abordée en première mi-temps. En deuxième période
    avec des joueurs différents, ça a été moins intense, mais l’état d’esprit était là. Avec cette volonté de gagner en sus, bien que cela reste un match de préparation», précise le Français.
  • «J’aurais aimé aligner Coulibaly et Azuka ensemble»
    Bien qu’il n’ait pas beaucoup joué lors des matches de préparation, Izu Azuka semble avoir déjà marqué des points auprès de son entraîneur qui n’a pas caché sa déception de ne pas pouvoir aligner ses deux joueurs étrangers en même temps, conformément à la nouvelle réglementation adoptée par la FAF qui limite à un seul joueur aligné sur le terrain au cours d’un même match. «Azuka ne peut pas jouer si Coulibaly est titularisé ou même convoqué, c’est vraiment dommage ! Je vous avais dit qu’il fallait lui laisser au moins six mois pour qu’il s’adapte et qu’il puisse montrer toute l’étendue de son talent. Eh bien maintenant, et après plus de six mois à la JSK, je suis persuadé que le temps me donnera raison. Il est plus heureux, surtout qu’il a réussi à franchir une barrière naturelle, celle de la langue. Aujourd’hui, il s’exprime plus aisément en français. Dommage qu’il y a cette nouvelle loi, car je sais qu’il sera d’un apport certain pour l’équipe. C’est un joueur qui a grandi en six mois et qui commence à mûrir», insiste Lang.
  • «On devra dégraisser l’effectif»
    Avec le recrutement de Hamlil qui a officialisé son retour au club et Mohamed Khoutir-Ziti, le groupe kabyle compte aujourd’hui 29 joueurs en son sein. Comme la FAF a déjà adopté de nouvelles réglementations qui limitent le nombre de joueurs à 25 par club, la JSK sera, une fois de retour au pays, contrainte de se séparer de quatre éléments. Lang acquiesce : «Il est évident qu’on devra dégraisser l’effectif, on ne peut pas rester à 29 joueurs, alors que la nouvelle réglementation en précise 25. On verra d’ici notre retour à Alger et en fonction de l’officialisation de ces nouvelles dispositions. Nous sommes à 29 et vous connaissez les mathématiques, mais pour ceux qui doivent malheureusement en faire les frais, on ne tranchera qu’après l’officialisation des nouveaux règlements», dira le Français.
  • «Satisfait de la préparation»
    «Je suis satisfait de la prestation dans son ensemble. Les garçons ont montré beaucoup d’abnégation au travail. Ils y ont mis du cœur lorsqu’il était question d’appliquer nos principes de jeu. Je dirais même, avec un certain optimisme, qu’on est vraiment sur la bonne voie et que le programme tracé a été appliqué à la lettre. Le groupe a atteint le pic des efforts et aujourd’hui, on va commencer à débrayer au niveau de la capacité, tout en augmentant l’intensité et diminuer les efforts. On n’est jamais à 100 %. Aucune équipe ne peut se prétendre l’être à l’orée de la 1re journée de championnat. Tout ce que je peux vous dire est que le groupe est en nette progression. C’est le constat que je peux faire à ce propos», a conclu Lang.
    A. A. A. /Lebuteur

avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 28/7/2009, 10:49

Lang : «C’est cet état d’esprit là que j’aime !»
D’habitude, il prend plus de temps pour répondre à nos questions, mais il n’en fut pas de même samedi. «Pour le bilan, on laisse ça pour demain, OK !», nous disait Jean-Christian Lang qui se dépêchait pour rejoindre un ami. Il a pris néanmoins le soin de répondre à quelques-unes de nos questions. Entretien.

  • Quatrième match, quatrième victoire, le groupe y a mis du cœur, c’est le moins que l’on puisse dire…
    On a marqué plus que les deux buts accordés aujourd’hui, puisqu’on nous a refusé un but valable et accordé un autre à l’adversaire qui était plus que litigieux. Cela, c’est le premier constat que je fais à chaud de la rencontre. Cela dit, pour être sincère, ce résultat m’importe peu. Moi, ce qui m’intéresse à travers ces joutes amicales, c’est l’état d’esprit avec lequel les joueurs abordent les rencontres. C'est-à-dire chercher toujours la gagne… la gagne, c’est cette soif du football. C’est cette mentalité-là que j’aime et nous l’avons eue aujourd’hui (samedi) face à Jadida. Peut-être pas de manière parfaite, pas à 100 %, mais en tout cas, l’état d’esprit y était et c’est le plus important.
  • Il y a eu aussi beaucoup d’engagement physique, parfois à la limite de la correction ; comment l’expliquez-vous ?
    L’engagement physique était honnête et c’est bien. Surtout qu’il se rapproche encore plus de la véritable compétition. Les joueurs avaient eu deux séances d’entraînement assez conséquentes la veille et le jour même de ce match, ce qui explique qu’ils avaient les jambes un peu lourdes. Mais au vu de ce que l’on vient de voir, c’est évident que la fatigue commence peu à peu à disparaître. J’espère que d’ici peu, on va pouvoirrégénérer tout notre organisme.
  • Ça vous conforte certainement un peu plus dans vos convictions, non ?
    Je ne repars jamais avec ce genre de certitudes, juste parce qu’on a gagné nos quatre matches amicaux. Ce qui m’intéresse, c’est que les joueurs travaillent dans un bon état d’esprit et qu’ils progressent. Il y avait de l’engagement et cette volonté de gagner. Ce que l’on cherche avant tout, c’est se rapprocher le plus possible de la véritable compétition. L’opposition a été farouche, surtout en première période où l’adversaire paraissait plus mûr et compact. En seconde période, c’était une tout autre équipe, jeune et combative. C’est dire qu’on rencontre différents types d’adversités et il faut que nous soyons capables de réagir en fonction de l’adversaire et de l’adversité.
  • Peut-on dire que le premier match de la reprise face au CABBA est maintenant dans les têtes ?
    Pour le moment, je ne pense pas au CABBA. Tout ce qui m’importe à l’heure actuelle, c’est le progrès de l’équipe et l’état d’esprit. Cela me satisfait. On aura toute la latitude de penser à Bordj.
  • Est-ce qu’on peut s’attendre au moins à revoir l’équipe alignée aujourd’hui le 7 août prochain face au CABBA ?
    Chacun peut spéculer comme il veut sur la composante de l’équipe. Même si j’ai fait jouer d’entrée le même onze lors des ces deux dernières rencontres, je n’ai aucune certitude pour autant, si ce n’est ce que je viens de vous dire, à savoir que l’équipe progresse, le groupe vit bien. Après, la réflexion sur l’adversité du CABBA, on aura le temps d’y penser. Aujourd’hui, tout ce qui m’importe, c’est que les joueurs, et malgré un état de fatigue apparent, sont allés au bout grâce à un mental d’acier.
  • Vous maintenez-vous au fait que l’équipe type est déjà en tête au moins ?
    Oui. Je tiens toujours la même position. J’ai mon équipe à deux ou trois éléments près. Les incertitudes que j’ai sur ces deux ou trois éléments sont toujours en interrogation, même si j’ai une idée plus précise de match en match. Il reste encore un dernier match de préparation qu’on espère jouer à Tizi. Après quoi, j’arrêterai de manière définitive mon onze. Du moins pour le match de Bordj.
    Entretien réalisé par Achour Aït Ali / Lebuteur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 28/7/2009, 15:36

Lang fait le point : «On n’est pas prêts à 100%, mais on s’est bien préparés»
«Entre Coulibaly et Azuka, on a choisi Coulibaly»
«Les nouveaux ont donné satisfaction»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  • Tout d’abord, quel bilan faites-vous du stage de Casablanca ?
    Nous avons essayé de scinder ce stage en deux périodes. Lors de la première, mon souci était de faire onnaissance avec les joueurs. Non pas seulement les nouveaux. L’intérêt était de voir comment le groupe allait réagir ensemble. Comment les nouveaux allaient s’intégrer. Tout ceci s’est passé comme nous le souhaitions. Il était aussi question d’expliquer à tout le monde certains points que je voyais intéressants, dans la méthode de travail, parce que le peu de temps qu’on avait passé à Tizi Ouzou, on l’avait consacré à l’aspect physique. L’objectif était d’imprégner tout le monde de nos valeurs de jeu. C’était notre objectif durant cette première étape.
  • Peut-on dire aujourd’hui avec certitude que l’équipe est parée pour la reprise ?
    On n’est jamais prêts à 100 %. C’est ce que je disais il y a peu et je me maintiens à cet état de fait. On a beau se préparer comme on le souhaite, il reste toujours des choses à voir. Des réglages à apporter, d’autant plus que l’équipe n’atteindra son rythme de croisière qu’après la deuxième voire la troisième journée. L’équipe s’est bien réparée. Ceci est une certitude. Nous allons poursuivre notre préparation à Tizi Ouzou jusqu’à la veille de la reprise. Le programme sera le même. On ne changera rien à nos habitudes d’ici !
  • On a remarqué, on insiste, que lors des deux derniers matches de préparation, vous a avez reconduit la même équipe, est-ce à dire que ce sera ce même onze qui affrontera le CABBA le 7 août prochain ?
    Même si j’ai fait jouer d’entrée de jeu le même onze lors de ces deux rencontres auxquelles vous faites allusion, je n’ai encore aucune certitude pour autant, si ce n’est ce que je viens de vous dire, à savoir que l’équipe progresse de jour en jour. Le groupe vit bien. Après, on aura tout le temps de penser à Bordj. Près de dix jours nous séparent de ce match, si mes calculs sont bons. Tout peut arriver. C’est pour cela que je n’ai pas envie de griller les
    étapes.
  • Vous avez essayé plusieurs combinaisons lors des quatre matches de préparation que vous avez disputés, avez-vous fini par trouver l’organisation de jeu qui vous convient le mieux ?
    On a essayé, en effet, deux systèmes de jeu. Le 3-4-2-1 une seule fois face à l’équipe de Tadla. Mais de manière globale, on a opté pour un 4-4-2 qui semble nous convenir. Du moins après ce que l’on a vu lors des matches de préparation. Après, on va essayer de confirmer tout ça lors d’un dernier match amical qu’on tâchera d’organiser pour ce vendredi, afin de se faire une idée plus précise. Wait and see !
  • Ces deux derniers jours, on parle avec insistance du transfert d’Azuka au club marocain de Hassanya d’Agadir ; ne regretteriez-vous pas son départ s’il venait à se confirmer, à partir du moment qu’il commence à retrouver son meilleur niveau ?
    Tout d’abord, je dois dire que je n’ai jamais douté des capacités de ce garçon. Comme je l’ai toujours déclaré, il avait besoin d’un peu plus de temps pour trouver ses marques. Il nous a rejoints en pleine compétition. Le dépaysement et son jeune âge ont fait qu’il ne rentre pas directement dans le bain. Là, il commence à montrer certaines facettes de son talent. C’est bien dommage qu’on ne puisse pas l’aligner, eu égard à la nouvelle disposition de la FAF concernant les joueurs étrangers. Sincèrement, entre lui et Coulibaly, le choix s’est imposé de fait. Je ne peux me passer de Couli (Coulibaly, ndlr) en défense. Après, vous me parlez de son transfert. Je ne peux m’exprimer. Tout ce que je sais c’est que ce club est venu le superviser. Maintenant, je ne suis pas au courant de ce qui a été dit entre les dirigeants.
  • N’allez-vous pas regretter son départ ?
    Naturellement. Après tout ce temps qu’on a passé ensemble, Azuka fait partie de la famille. C’est un garçon plein de vie. Il nous manquera à nous tous, c’est certain, s’il venait à partir.
  • L’une des raisons qu’a avancées la direction du club au sujet du départ d’Azuka, la nouvelle disposition de la FAF qui limite le nombre de joueurs étrangers à un par équipe sur le terrain en championnat ; comment réagissez-vous à cela ?
    C’est une bonne chose que la FAF pense à des solutions pour promouvoir le football. Maintenant, la question que tout le monde doit se poser, c’est de savoir si le fait de limiter le nombre de joueurs étrangers par club est la meilleure solution. En Europe, par exemple, on cherche toujours à augmenter le nombre de joueurs étrangers, en ouvrant les frontières. A long terme, bâtir des équipes de football pour la formation reste à mon avis la meilleure des solutions.
  • Le staff technique a été reconduit dans son intégralité ; comment se passe la collaboration avec vos adjoints Amrouche et Mahrez ?
    Amrouche et Mahrez sont plutôt des assistants techniques. Ce sont deux anciens joueurs de valeur qui ont fait leurs preuves sur le plan international. L’expérience sert beaucoup aux jeunes. On travaille bien ensemble.
    L’entente est là. Ils font un excellent travail, ceci personne ne peut le nier.
  • Aujourd’hui, vous avez certainement une idée plus précise sur les nouveaux ; êtes-vous satisfait du niveau des recrues ?
    Oui, beaucoup. Les garçons ont prouvé qu’ils sont loin d’être des tonneaux ! Il y a du talent chez eux, ceci saute aux yeux. Bien que certains n’aient pas hésité à critiquer de fait. Moi, j’ai préféré juger sur pièce et c’est fait. On est très satisfaits.
  • Avez-vous pensé à la manière de procéder avec les nouvelles dispositions de la FAF qui imposent aux clubs la participation dans le onze de départ de joueurs de -21 ans ?
    On est en train de réfléchir à tout ça. Là, on m’a parlé de la participation d’un seul joueur comme titulaire. Les autres peuvent être retenus sur la feuille de match. Maintenant, on a besoin de confirmer tout ça. On s’adaptera, c’est certain, ceci dit.
  • Vous êtes-vous fixé des objectifs pour cette nouvelle saison ?
    Certainement. On ne peut pas jouer sans objectif. C’est primordial de concurrencer pour quelque chose. Personnellement, même quand je joue à un jeu avec mes assistants, je cherche toujours à gagner ! Cet esprit-là, je cherche à l’inculquer au groupe. On jouera pour quelque chose, c’est certain. Après, reste à définir au cours de la compétition les objectifs à atteindre.
    Entretien réalisé par Mourad L./lebuteur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 3/8/2009, 15:38

Jean-Christian Lang à Liberté Foot (Samedi 01 Août 2009)
“La JSK tentera de faire mieux que la saison dernière”


L’on sait qu’à Tizi Ouzou et un peu partout en Kabylie, tout le monde est content du retour du coach français Jean-Christian Lang à la barre technique de la Jeunesse sportive de Kabylie, lui qui était incertain de revenir au stade du 1er-Novembre pour des raisons financières. Finalement, tout est bien qui finit bien puisque “Jeannot” a fini par s’entendre avec le président Hannachi pour le plus grand bonheur des supporters kabyles. Ces derniers l’ont déjà adopté en six mois de travail seulement, mais aussi à la grande satisfaction des joueurs de la JSK qui avaient imploré le ciel pour que leur coach reprenne du service, car ils avaient apprécié sa rigueur sportive et sa compétence professionnelle.

Cela dit, même le technicien français a trouvé son compte ; il voulait retrouver ses poulains et tout ce merveilleux peuple kabyle qui l’avait baptisé “amazigh” jusqu’au fond de ses entrailles, à un tel point qu’il exhortait ses joueurs à cultiver cette culture de la gagne qu’il appelle désormais “JSK”. C’est que ce Français d’origine polonaise tire son essence
humaine de la hargne et de la vigueur de ses ancêtres, mais insiste aussi sur la beauté du geste technique et de la soif de vaincre. C’est tout cela qui fait que ce Lang soit apprécié à juste titre en Kabylie où les gens s’attachent facilement à tout étranger qui épouse les principes de la fidélité, de l’honneur et de la dignité à toute épreuve. C’est justement pour cela que Jeannot Lang répond instantanément à tous ses admirateurs qui le remercient. d’être revenu en Kabylie par cette belle réplique. “Mais je ne suis jamais parti pour ne pas revenir. Je me sens tellement bien en Kabylie que ce serait
pénible de m’en séparer un jour”, dira Lang à tous ceux qui l’accostent dans les ruelles de Tizi dans lesquelles il prend oujours du plaisir à déambuler pour vivre “kabyle” au quotidien.
Liberté Foot : Finalement, la belle aventure continue pour Jean Christian Lang ?
Jean-Christian Lang : Effectivement, et je suis le premier à saluer et à apprécier ce retour au bercail, car je commençais à m’enraciner en Kabylie et une séparation même à l’amiable m’aurait certainement fait mal. Ceci dit, j’ai aussi constaté avec un grand plaisir que les supporters, les joueurs et les dirigeants de la JSK étaient aussi ravis de mon retour à la JSK et c’est tant mieux ainsi. En football, la communion entre un entraîneur et tout son environnement est un facteur important pour la vie d’un club. Dieu merci, là où je suis passé, je n’ai laissé que des amis et de bons souvenirs. À titre d’exemple, vous auriez vu comment j’ai été accueilli l’autre jour à El-Jadida à l’occasion du match amical disputé contre le club local, que j’ai déjà entraîné avant de venir à la JSK. C’était vraiment émouvant avant et après le match à tel point que je ne suis pas rentré avec l’équipe à Casablanca. Des amis marocains m’ont invité à passer la nuit chez eux à El Jadida. C’est cela la grandeur du football. Et lorsqu’on laisse sa place propre, on ne peut laisser que des regrets et surtout des amitiés. Et tout cela j’essaye de le transmettre aux joueurs car le foot est un monde merveilleux et une grande chaîne de solidarité.

On a la nette impression que vous avez mis tout votre cœur et vos tripes dans cette préparation estivale ?
C’est le cas de le dire ! Vous savez bien que la préparation de début de saison est très importante pour la suite du parcours. Il est vrai que j’était tellement heureux de reprendre finalement du service à la JSK. J’ai mis tout mon cœur à l’ouvrage mais, dites-vous bien que j’ai toujours été un travailleur infatigable car en football comme dans tous les autres sports, il n’y a que le travail qui paye. Il n’y a pas de secret si ce n’est que les efforts et les sacrifices consentis finissent toujours par porter des fruits. De plus, un entraîneur qui débute une saison avec un club a toute la latitude de mettre en place un chantier bâti de multiples projets et où tout un chacun doit assumer pleinement toutes ses responsabilités. Faut-il rappeler que la saison dernière, je ne suis arrivé qu’au mois de décembre à Tizi-Ouzou et j’ai donc pris le train en cours de route. Autrement dit, je ne pouvais pas remodeler tout le travail déjà accompli depuis le début de la saison jusqu’à la trêve hivernale. C’est pour cela que j’ai retroussé les manches cet été afin de prendre le taureau par les cornes et de façonner l’équipe à ma manière. Je pense que les gars ont reçu mon message cinq sur cinq et qu’un contrat de confiance a été établi entre les deux parties.
Tout porte à croire que cette préparation d’intersaison s’est finalement déroulée selon votre convenance ?
Disons que cette préparation a répondu à toutes nos attentes puisque les joueurs sont contents de tous les efforts fournis et que le staff technique lui aussi est satisfait du travail accompli et de l’adhésion des joueurs à la discipline de groupe et à la charge de travail. Disons que cette préparation, je l’ai scindée en trois parties. La première a duré neuf jours à domicile, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, ce qui nous a permis de faire la découverte des nouvelles recrues et d’effectuer un travail foncier général. Ensuite, nous sommes donc partis en stage à Casablanca où nous avions réussi à allier un travail beaucoup plus puissant en musculation tout en s’efforçant de créer un groupe. Vous savez pertinemment que je suis un adepte des valeurs du groupe et je suis heureux de constater que ce groupe a fini par se constituer. Il a désormais pour mission de se souder progressivement à l’intérieur. Bien évidemment, nous avons profité de ce stage au Maroc pour disputer quelques matchs de préparation afin de parfaire les automatismes.
Enfin, le retour au bercail ?
Effectivement, et c’est justement là la troisième partie de notre période de préparation. À notre arrivée du Maroc, nous avons accordé deux jours de repos aux joueurs avant de reprendre les entraînements à Tizi-Ouzou afin de peaufiner tout notre travail et dégager ainsi le onze idéal que certains appellent aussi l’équipe type. Moi, je l’appelle tout simplement l’équipe qui va démarrer car je suis persuadé que chaque semaine sera différente. L’essentiel est d’aspirer à un peu plus de dynamisme dans notre jeu par rapport à ce que nous avons produit jusque-là.
La JSK a perdu cette année plusieurs joueurs mais elle a réussi à les remplacer par de jeunes joueurs de talent ?
Disons que c’est une nouvelle donne pour le club. Le président a souhaité changer de cycle. Les anciens ont complètement disparu de la circulation mais les nouveaux joueurs recrutés semblent disposés à relever le défi pour défendre les valeurs et les couleurs de la JSK. Ils ont compris qu’ils ont intérêt à tout donner à notre club et avoir surtout cette mentalité que j’aime et qui consiste à défendre sans relâche les vertus et la notoriété de la JSK.
On sait que la JSK tient à jouer les premiers rôles chaque année. Alors comment se présente justement cette nouvelle saison ?
Très honnêtement, je ne connais pas d’entraîneur qui vous dira qu’on va essayer de faire moins bien que l’année dernière. Et comme on a terminé à la deuxième place du championnat, il va falloir donc viser plus haut. Il va falloir donc attendre le début du championnat mais j’avoue que les ambitions sont déjà bien définies aussi bien par les supporters que par les joueurs et les dirigeants. En un mot, nous devrions faire mieux que la saison dernière.
Vous pensez que cette “cuvée 2009” sera meilleure que celle de la saison dernière ?
Notre équipe est encore jeune, mais elle a du punch et de l’enthousiasme. De plus, elle renferme des joueurs doués et talentueux. En tous cas, si cet effectif est maintenu durant deux années et s’il est renforcé par deux ou trois joueurs expérimentés, je peux vous dire que la JSK pourra relever de gros défis sur le double plan national et international. La pâte existe en qualité et en quantité. Il faut savoir la pétrir et la façonner afin que la mayonnaise prenne. C’est une question de patience et de persévérance.
Vous allez débuter la nouvelle saison par un déplacement périlleux à Bordj Bou-Arréridj ?
Jouer le premier match à domicile ou à l’extérieur, cela importe peu et, d’ailleurs, je ne me suis jamais posé la question dans ce sens. Je me dis simplement que le tirage a été ainsi fait et qu’il va falloir jouer tous les matchs à domicile et à l’extérieur. Et maintenant qu’il va falloir jouer le CABBA chez lui, il faudra donc se mettre très très vite devant la réalité des évènements parce que la compétition de haut niveau ne se gère pas dans l’à-peu-près. Tout cela pour vous dire que
ce jeudi la formation de Bordj Bou-Arréridj ne se présentera pas sur le terrain en tant que victime expiatoire et qu’elle fera tout pour nous poser beaucoup de problèmes.
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 7/8/2009, 11:07

concerant le match cabba-jsk (1-0)
Lang
«On a commis une seule erreur et on l’a payé cash !»
«On aurait pu emballer le match et ce, à maintes fois, notamment en deuxième mi-temps où nous avons eu une meilleure maîtrise du jeu. On s’est créé pas moins de quatre occasions nettes de scorer. Malheureusement, on encaisse sur la seule vraie erreur qu’on a commise. C’est un peu dur à avaler. Ça me laisse un arrière-goût d’inachevé, tant on méritait de repartir avec un meilleur résultat. On en n’est qu’au tout début. Cela dit, on tâchera de nous rattraper.» /lebuteur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 9/8/2009, 00:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
et bien voila les sabots de Mr Lang
il avait les memes au maroc vous préférez ca ou des babouche?
mais bon MCH il est mieux avc sans sandales lol


Dernière édition par atlante le 9/8/2009, 12:13, édité 1 fois
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par Moussouni11 le 9/8/2009, 01:40

HAHA HAHA HAHA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Moussouni11
Senior
Senior

Masculin Messages : 3545
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par kim kan le 9/8/2009, 11:28

Moussouni11 a écrit:HAHA HAHA HAHA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

malgré tout c'est notre président =D
avatar
kim kan
Senior
Senior

Masculin Messages : 3053
Age : 40
Localisation : NANCY (amechras )
Date d'inscription : 16/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par aghiles le 9/8/2009, 19:37

c'edst un fhel ;il n'y a rien a dire!

aghiles

Messages : 96
Date d'inscription : 18/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par atlante le 17/8/2009, 16:20

Lang : «Nous disposons d’un jeu propre à la JSK»

Pour revenir sur cette belle performance de son équipe, le premier responsable du staff technique des Canaris Jean-Christian Lang nous a décortiqué le jeu, il déclarera : «Nous avons dominé les débats. De plus, nous avons su utiliser tous les compartiments de jeu, que ce soit sur le côté droit ou gauche. Ma satisfaction est que nous avons développé un jeu moderne. Avec des accélérations, des changements d’orientation de la balles mais aussi des une- deux entre les joueurs dans des espaces réduits. C’est ce qui fait que la JSK possède un jeu propre à elle».

«Il faut maintenant poursuivre le travail»
Par la suite, Lang a enchaîné : «Maintenant que nous sommes dans la bonne voie, nous devons poursuivre notre travail. Il est clair que les joueurs progressent à une vitesse fulgurante. Ils doivent poursuivre leur ascension dans cette courbe-là. Toutefois, nous allons nous améliorer davantage au fur et à mesure qu’on avance dans la compétition, que ce soit sur le plan physique ou tactique. J’ai aussi constaté que mes joueurs avaient quelque peu les jambes lourdes vers la fin. C’est dire que nous ne sommes pas encore au top sur ce volet.»

«L’investissement est réussi»
En parlant de la prestation des nouvelles recrues, Lang a affiché une grande satisfaction à ce sujet. Il dira à ce sujet : «En voyant Yahia-Chérif, Braham-Chaouch et Chérif El Ouazzani, je pense que l’investissement du club est réussi. J’ai toujours dit que la direction a fait le bon choix en matière de recrutement. Même si l’équipe a été beaucoup remaniée, la cohésion s’est établie entre les joueurs. Nous aurions même pu gagner cette rencontre avec un score plus lourd, mais c’est ça le football. Le plus important, c’est d’avoir empoché les trois points de la victoire.»

«Il faut garder les pieds sur terre»
Tout en reconnaissant que son équipe a réalisé une excellente prestation, l’entraîneur en chef a souligné l’importance de remettre les pieds sur terre, mais aussi la nécessité d’oublier cette victoire car «il nous reste encore un long chemin à faire. Nous allons nous déplacer à Alger le week-end prochain pour affronter le NAHD. Une formation que nous connaissons parfaitement bien. Il est de notre devoir de se remettre au travail. C’est pour cela que je mettrais en garde mes joueurs sur ce point- là».

«Boukria était mieux préparé que Oussalah»
Concernant le choix de Boukria sur le côté gauche, l’entraîneur en chef estime que le natif de Boufarik était mieux préparé que Oussalah. Il dira à ce sujet : «J’ai senti que Boukria était dans le bain. Il avait envie de jouer ce match. Je lui ai donné sa chance. C’est un choix purement tactique. Il est vrai que cela a été une surprise pour plusieurs personnes, car Oussalah est le titulaire. Mais j’ai toujours dit que j’alignerai le joueur que je jugerai le mieux en forme.»

«Les supporters sont à remercier»
Par la suite, nous avons interrogé Lang concernant le geste de sympathie qu’il a fait aux supporters juste avant le début de la rencontre. A ce moment-là, Lang nous lancera: «C’est ma seconde saison à la JSK. La relation qui existe entre moi et les supporters s’est renforcée. Je m’y suis habitué dans cette ville. Je vous dirai aussi qu’ils sont à féliciter, car ils ont soutenu leur équipe jusqu’à la dernière minute. Ils y sont pour beaucoup dans cette victoire.»

«Asuka va s’épanouir en France»
Concernant le cas Asuka, Lang estime que le Nigérian doit avoir sa chance d’aller exploiter son talent ailleurs. Il estime qu’il va beaucoup progresser au Havre, comme il l’a fait à la JSK. Il ajoutera à son sujet : «Je ne le dirai jamais assez, ce qui arrive à Asuka est vraiment cruel. Au moment où il commence à prendre ses repères, il se voit dans l’obligation de quitter la JSK. Mais je pense qu’il va s’épanouir en France, comme il l’a si bien fait à la JSK.»
A. A. /lebuteur
avatar
atlante
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8656
Age : 34
Localisation : Rennes, Alger, Tigzirt
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Christian Lang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Divers :: Archives

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum