Bienvenue sur le forum JSKnews. Rejoignez nous sur les réseaux sociaux!

FACEBOOK ► https://www.facebook.com/jsknews.net
YOUTUBE ► https://www.youtube.com/user/jsknews
TWITTER ► https://twitter.com/jsknewsnet

Tennis

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 6/4/2012, 23:50

le monde :

Coupe Davis : Isner domine Simon et égalise
Alors que Jo-Wilfried Tsonga avait bien lancé la France grâce à une victoire quelque peu cahoteuse contre le jeune Ryan Harrisson, John Isner n'a pas trainé pour dominer Gilles Simon (6/3, 6/2, 7/5) et remettre les deux équipes à égalité.



Affronter John Isner, c'est entrevoir la frustration sous toutes les coutures. C'est être saoulé par les bombardements au service et subir les foudres de ses coups de canons fulgurants sans avoir voix au chapitre. Lesté de ces certitudes peu rassurantes, Gilles Simon, parachuté sur le court après la défection de Gaël Monfils, connaissait l'ampleur de la tâche à venir pour son retour sur terre (battue) après des mois de surface rapide. Du dur à l'ocre, la transition s'annonçait rude. Elle le fut. Car à Miami comme à Monte Carlo, le service d'Isner (2,06 m) reste un casse-tête bien incommodant. Surtout qu'avant cette incise monégasque, la dernière fois que John Isner avait posé le pied sur la brique pilée, c'était pour concasser Roger Federer au terme d'une partie époustouflante. Pas franchement rassurant.

Le début de match confirme les excellentes dispositions du géant sur l'ocre et rappelle le degré d'assurance du bonhomme. Juste le temps de sauver une balle de break et le "Isner Show" peut commencer. Tout à la fois frustrant et remarquable. Car en plus de posséder le feu nucléaire au service, Mister John distribue allègrement les coups de semonce du fond du court. Quelques coups droits fumants lui suffisent pour chiper l'engagement du Français, spectateur privilégié et bien trop passif du jeu de démolition entrepris par l'Américain.

Son kick démoniaque repousse Simon bien loin de cette ligne de fond de court à ne pas quitter sous peine de courir derrière les boulets, et étouffe toute velléité de révolte. Sur plusieurs jeux de service adverse, Gilles essaye, s'approche, s'accroche mais son jeu s'effiloche quand viennent les points qui comptent vraiment. Il y a dans cet Isner-là un petit quelque chose du grand Mark Philippoussis qui avait mis la France à genoux à Nice, en 1999. Trop grand, trop puissant, trop confiant. Trop, trop, trop. Beaucoup trop pour le Français, bien peu créatif et si peu rebelle. Même trois (!) double fautes au moment de refermer le premier set n'ébranlent pas Isner, qui écrase la rencontre de son imposante stature.

Maîtrise et réflexe

Il y a quelque chose d'anachronique à regarder cette grande carcasse à l'allure un rien dégingandée se déplacer comme un poids mouche et distiller les amortis, comme autant de rappels de la variété de ses talents. Invariablement, les balles et les jeux défilent sous les yeux de Gilles à mesure que l'Américain prend des allures de Gulliver des courts. Le deuxième set est avalé en trois coups de fourchettes et la rencontre prend doucement des airs de soliloque (6/2), jusqu'à ce que le Français se décide enfin à répondre aux assauts ininterrompus du bombardier.

A force de jouer plus long, de tenter de bousculer l'ordre si bien établi, de rentrer un peu plus dans ses frappes, les opportunités de break s'amoncellent pour le Français mais, à chaque fois, Isner claque la porte sur le bout des doigts. Il sauve même une balle de set à 4/5 d'un enchaînement service-coup droit empreint d'une rare maîtrise. Et que dire de l'étonnant réflexe qui lui offre le break au jeu suivant, cette volée de revers à deux mains amortie venue de l'espace. Conclure sur son engagement est ensuite un jeu d'enfant pour l'immense n°11 mondial et sa mise en jeu maousse.

Sitôt la balle de match jouée flotte l'impression que Simon n'a (presque) pas existé tandis qu'Isner s'est (presque) baladé. Le sort de la rencontre se jouera donc sur deux jours mais on sait désormais que John Isner ne bluffait pas quand il disait se réjouir du choix de la terre battue pour ce quart de finale. Ni quand il clamait son irrésistible envie d'éliminer la France... Attention, la menace est on ne peut plus sérieuse.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 8/4/2012, 00:18

le monde :

Coupe Davis : Double défaite
Pas d'exploit pour la paire Benneteau-Llodra. Les Français se sont logiquement inclinés contre les frères Bryan (6/4, 6/4, 7/6). Avant la dernière journée de ce quart de finale, les Bleus sont menés 2/1 et n'ont plus le droit à l'erreur.



Phénoménaux jumeaux et frustrés Français. Alors qu'une victoire aurait largement entrouvertes les portes des demi-finales aux Bleus, le revers face aux frères Bryan met l'équipe de Guy Forget dans l'embarras avant le dimanche pascal. Désormais, toute défaite dans un des deux derniers simples repousserait d'une année supplémentaire les espoirs de Saladier d'argent. La faute, donc, à la métronomique fratrie US.

Quand Michaël Llodra supputait que le match serait riche en breaks, il ne croyait sans doute pas voir si juste, si vite. Le Parisien entame la partie au service, décidé à frapper des "premières-secondes" pour éviter de se faire agresser, mais l'option s'avère hasardeuse. Le service de gaucher de "Mika" ne fait guère de dégâts, contrairement à l'acuité de la relance américaine. Il suffit alors de quelques cafouillages à la volée puis d'une double faute et le fameux break annoncé arrive au galop. Manque de pot, il est pour les jumeaux.

Dès lors, Bob le gaucher et Mike le droitier exécutent une chorégraphie mille fois répétée pendant leurs innombrables représentations communes depuis l'enfance. Les numéros 1 mondiaux font jouer les Français et usent de leur science aiguë du jeu à deux : retours dans les pieds, ballet millimétré au filet, volées tranchantes. Benneteau met quelques jeux à se délester de sa fébrilité tenace mais son regain d'entrain n'y change rien.

L'avis de Bryan

Sur leur mise en jeu, les Américains lâchent seulement cinq points aux Français. Un set suffit à comprendre pourquoi les Bryan Brothers n'ont connu que deux défaites en dix-huit matches de Coupe Davis. Unfortunately, la deuxième manche commence par un malheureux duplicata : un jeu de service rongé par les erreurs grossières et bêtement abandonné. De quoi estropier les espoirs de rébellion et esquinter le moral. Derrière, la famille Bryan déroule et garde jalousement son pré carré au service, sans avoir besoin de développer des trésors d'ingéniosité. La mécanique ronronne et ni Benneteau, ni Llodra ne trouvent à y redire, faute de coups suffisamment acérés et d'un niveau d'engagement assez constant. Du coup, pas l'ombre d'une balle de break bleue ne vient voiler le soleil éclatant qui inonde le court du Monte Carlo Country Club. 6/4, 6/4 et une absence criante de solution malgré les incessants encouragements du capitaine Guy Forget à chaque changement de côté. Alors, que faire...? Va pour la coupure.

Revenus en petites foulées sur le court après un détour par les vestiaires, les Français veulent croire à un retour fulgurant. Malheureusement, ce n'est pas l'avis de Bryan. Ni de Bryan d'ailleurs. Certes, le double tricolore parvient enfin à conserver un premier jeu de service dans un set et hausse sensiblement la qualité de son opposition. Mais pas de quoi défriser captain Jim Courier, toujours aussi serein sur sa chaise dans son costume noir assorti à ses lunettes de soleil. Comme les Américains ne sont pas franchement disposés à baisser de pied, un tie-break ponctue cette troisième manche, ultime chance de survie pour Julien et "Mika", qui en ont même oublié la saveur d'une balle de break.

Difficile dans ces conditions d'espérer s'en sortir. Au bout d'un jeu décisif diablement bien maîtrisé, Bob et Mike précipitent la défaite du duo bleu. Une défaite, sinon attendue, du moins logique, compte tenu du pedigree de l'adversaire. Mais une défaite aux conséquences fâcheuses. Tout au long de la sérénade des Bryan on ne pouvait se départir d'un souvenir, en forme de menace. Plus encore que la défaite du jour, c'est la perspective d'une rencontre sans filet pour Jo-Wilfried Tsonga contre l'impavide John Isner qui inquiétait. Car vu la forme resplendissante du double mètre américain, mieux valait se prémunir d'un tel couperet. Après la défaite de la paire tricolore, il faudra pourtant faire avec.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 8/4/2012, 23:54

Coupe Davis : Fin de partie
John Isner n'a pas laissé le moindre espoir à Jo-Wilfried Tsonga (6/3, 7/6, 5/7, 6/3). Les Etats-Unis sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe Davis, tandis que les Bleus de Guy Forget, dont c'était le dernier match, sont éliminés.



Ainsi s'achève l'ère Forget. Après treize années passées à écumer les courts du monde, le capitaine rend donc son survêtement bleu au bout d'une triste défaite sans fard et sans gloire, à domicile, contre une équipe américaine pourtant privée de son numéro 1, Mardy Fish. Au lieu de la révolte qu'il appelait de ses voeux, Forget a eu droit à un "one-man show" de l'immense bonhomme du week-end, John Isner. Et pourtant, captain Guy avait secoué ses troupes comme jamais.

Après la défaite du duo Benneteau/Llodra, il avait lâché ces quelques mots, bien plus significatifs qu'on ne l'imagine : "Jo est notre leader, il est 6e mondial, il souhaitait jouer contre Isner sur terre battue. Joue le match et gagne. Pareil pour Gilles. On a tous des devoirs et des responsabilités. On va les prendre nos responsabilités. Sur le terrain, j'attends de leur part une attitude, une qualité de jeu, des bons choix et une victoire. On ne va pas dire que c'est l'exploit du siècle si Jo bat Isner !"

Pour la première fois de son (très) long mandat, le capitaine s'était quelque peu désolidarisé de ses joueurs en les mettant face à leurs choix. Sur l'option ocre, donc, probablement peu à son goût, et sur leur niveau d'engagement, le coeur à mettre dans ces rencontres de Coupe Davis si spéciales. Pas sûr que la prestation de Tsonga ait dû le ravir... Car hormis une éclaircie au troisième set, dont on reparlera, Jo n'a jamais su assouplir l'incroyable emprise du grand John.

Dix minutes d'espoir, c'est tout

Dès le début, Isner a fait du Isner, dans la veine de son récital contre Gilles Simon. Un service imprenable, un sang froid épatant dans les instants critiques et une bonne dose de prise de risque savamment distillée. Problème, Tsonga n'était pas vraiment Tsonga. Son attentisme inhabituel a tranché avec l'engagement du colosse US, notamment dans le tie-break du deuxième set, quand rien n'était encore écrit de cette déroute inattendue.

En soi, la défaite de Tsonga n'a rien d'infamante, au vu de l'état de forme "extra-isnerien". Sauf qu'on pouvait espérer une résistance plus farouche. En tout et pour tout, les supporteurs français auront entrevu la victoire dix minutes. 3/6, 6/7, 3/4, Jo-Wilfried Tsonga fait face à une balle de break. Une balle de match, en fait, quand on connaît le service pétaradant de John Isner. Les deux pieds posés sur un fil microscopique au dessus d'un précipice sans fond, Tsonga alors expire un grand coup. Sa première balle claque et envoie Isner dans les bâches, qui parvient tout de même à relancer comme il peut. Alors Jo se décale, arme son coup droit et frappe dans l'espace vide.

Le public monégasque, apathique et désabusé par la tournure des événements, hurle subitement son espoir qui renaît. La tension est palpable dans un air soudain saturé. A 5/5, Tsonga arrache cette fois la foule de son siège de plusieurs coups d'éclat : un passing de coup droit en bout de course, un retour fulgurant et un visage habité qu'on ne lui avait pas vu jusque là. Trop, c'est trop pour Isner qui envoie sa deuxième balle hors limite et offre (enfin !) le break au Français.

Où est passé "l'esprit coupe" ?

La suite ? Rien à signaler. Avec un niveau de jeu cahin-caha que l'on avait déjà aperçu contre le jeune Ryan Harrison vendredi, il aurait fallu un miracle pour le Manceau. Oh, il y en a bien eu un. A 0/1 dans le quatrième acte, Tsonga est sous la menace d'une balle de break. Son coup droit heurte violemment la bande du filet, s'élève lentement et... retombe mollement sur la ligne ! Mais deux points plus tard, le service est abandonné dans une averses de fautes, provoquées par l'intensité des frappes du géant. C'est bien simple, jamais Isner (2,06 m) n'avait semblé aussi grand et Jo rapetissé à ce point.

On l'a dit, la défaite de Tsonga ne souffre aucune contestation. Perdre contre l'homme en forme du moment, soit... Sauf que la déconfiture du wekk-end envoie tout de même valdinguer quelques certitudes sur le potentiel de l'équipe de France. Peut être faut-il se rendre à l'évidence. Peut être faut-il admettre que ce blue band n'a pas encore la moelle qu'on veut bien lui prêter. Il n'a, en tout cas, pas su s'accommoder de l'absence de Gaël Monfils, son meilleur terrien et de loin.

Bien sûr, Isner fut un tourmenteur de premier choix. Oui, les frères Bryan sont les meilleurs joueurs de double du monde. Simplement, on était en droit d'attendre autre chose, un je ne sais quoi de bravoure supplémentaire. Surtout pour la dernière campagne de Guy Forget. Au futur capitaine de trouver la solution.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par jsk warriors le 9/6/2012, 21:02

sharapova a remporté la final de relond garos face a sara errani 6/3 et 6/2
demain nadal rencontrera djokovic pour la final homme
avatar
jsk warriors
International
International

Masculin Messages : 11243
Age : 27
Localisation : alger
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par jsk warriors le 11/6/2012, 20:58

victoire de nadal face a djoko 3 set a 1
avatar
jsk warriors
International
International

Masculin Messages : 11243
Age : 27
Localisation : alger
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par nabiljsk le 11/6/2012, 22:52

djoko a peut-etre été handicapé par le fait que le match se soit étalé sur 2 jours à cause de la pluit
avatar
nabiljsk
Minime
Minime

Masculin Messages : 433
Age : 90
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 18/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par jsk warriors le 12/6/2012, 17:21

c nadal qui a été handicapé par la pluie après avoir mené 2 a 0
avatar
jsk warriors
International
International

Masculin Messages : 11243
Age : 27
Localisation : alger
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 13/6/2012, 12:51

surtout l'échange entre eux de de 44 coups , a la fin c'est djoko qui prend le point au plus !

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 7/7/2012, 19:49

Serena Williams gagne Wimbledon pour la cinquième fois
L'Américaine Serena Williams a gagné Wimbledon pour la cinquième fois en battant la Polonaise Agnieszka Radwanska en trois sets 6-1, 5-7, 6-2, samedi 7 juillet en finale. Il s'agit de son quatorzième titre du Grand Chelem.
Grâce à cette victoire de Serena Williams, la Biélorusse Victoria Azarenka est redevenue N.1 mondiale. Radwanska devait l'emporter en finale pour prendre la tête de la hiérarchie. Elle doit se contenter de passer du troisième au deuxième rang.

Azarenka, championne de l'Open d'Australie en janvier, récupère la place qu'elle avait cédée à Maria Sharapova après son succès à Roland-Garros il y a un mois. La défaite de la Russe en huitièmes de finale de Wimbledon l'avait condamnée à abandonner la première place soit à Azarenka soit à Radwanska. Serena Williams passe pour sa part de la sixième à la quatrième.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 20/7/2012, 01:55

Rafael Nadal déclare forfait pour les JO de Londres

Rafael Nadal a annoncé jeudi qu'il renonçait à participer au tournoi de tennis des Jeux olympiques à partir du 28 juillet à Wimbledon parce qu'il n'était pas suffisamment remis d'une blessure à un genou. "Je ne suis pas en mesure d'être compétitif. C'est l'un des moments les plus tristes de ma carrière", écrit dans un communiqué l'Espagnol qui avait été sacré champion olympique à Pékin il y a quatre ans.

"Je dois penser à mes compatriotes mais je ne peux pas être égoiste. Je dois faire passer le bien du sport espagnol avant tout et laisser jouer un coéquiper en bonne condition pour concourir. J'ai tout essayé jusqu'au dernier moment pour être opérationnel", a ajouté l'ancien numéro un mondial.

Rafael Nadal était également le porte-drapeau de sa délégation espagnole. "Un de mes plus grands rêves, être porte-drapeau à la cérémonie d'ouverture, s'envole. Vous pouvez imaginer à quel point cela a été difficile pour moi de prendre cette décision." Vainqueur de Roland-Garros cette saison, Nadal avait été éliminé dès le deuxième tour à Wimbledon il y a quelques semaines par le Tchèque Lukas Rosol.

Après le forfait de Nadal, les porte-drapeau espagnols les plus probables devraient être les régatiers Iker Martinez et Xabi Fernandez.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par matichjsk le 20/7/2012, 02:03

domage pour Rafa

_________________
tjr debout jamais à genoux.....jsk jusqu au bout
avatar
matichjsk
Administrateur
Administrateur

Masculin Messages : 8106
Age : 29
Localisation : takorabt bejaia
Date d'inscription : 24/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 3/9/2012, 21:35

L'Espagnol Rafael Nadal, dont la dernière apparition sur le circuit remonte au 28 juin, sera arrêté deux mois supplémentaires à cause d'une blessure au genou gauche, a indiqué le no 3 mondial lundi dans un communiqué. Nadal ne participera donc pas à la demi-finale de la Coupe Davis contre les Etats-Unis, prévue du 14 au 16 septembre à Gijon.
"J'ai encore beaucoup d'années devant moi et mon genou a besoin de repos", affirme le joueur de 26 ans en précisant que l'évolution de sa blessure "a été positive ces dernières semaines, ce qui a permis d'écarter une intervention". Le communiqué précise que Nadal souffre d'"une rupture partielle du tendon rotulien au niveau de l'attache rotulienne [...] et d'une inflammation de la graisse de Hoffa au genou gauche". Cette blessure, apparue il y a quelques mois, avait déjà empêché le Majorquin de pouvoir défendre ses chances aux JO de Londres ou encore à l'US Open, qui se déroule actuellement.

Il y a quelques semaines, Toni Nadal, l'oncle et entraîneur du joueur, avait déclaré que son neveu allait tenter de revenir sur le circuit pour la demi-finale de Coupe Davis. Mais il semble que ce délai soit finalement trop court pour l'Espagnol, qui dit vouloir récupérer complètement de cette blessure avant de revenir sur les courts. "Je reviendrai quand je n'aurai plus mal et que je pourrai jouer avec toutes les garanties, a ainsi fait savoir Nadal. Je suis tranquille. Après la réunion avec les médecins, je me suis réjoui d'apprendre que l'évolution de la blessure était positive au cours de ces dernières semaines et que l'intervention chirurgicale a pu être écartée."

Il se laisse ainsi la possibilité de revenir pour la fin de saison, avec le Masters de Londres (5-12 novembre) et éventuellement la finale de la Coupe Davis, si l'Espagne, tenante du titre, élimine les Etats-Unis. L'Espagnol n'a plus joué depuis fin juin et son élimination surprise au deuxième tour de Wimbledon contre le modeste Tchèque Lukas Rosol. Il avait alors expliqué souffrir d'une tendinite au genou et avait annoncé à l'époque devoir faire une pause de quinze jours.

Après une superbe saison sur terre battue qui l'avait vu remporter un septième titre à Roland-Garros, il avait dû renoncer à défendre son titre olympique aux JO de Londres, où il devait être le porte-drapeau de l'Espagne pour la cérémonie d'ouverture.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 6/9/2012, 20:34

Un coup d'arrêt pour Roger Federer, pas un coup fatal

Avant l'US Open, Roger Federer, 31 ans, semblait avoir fait le plus dur. Récupérer sa place de no 1 mondial au classement ATP et confirmer qu'il pouvait renouer, avec une certaine constance, avec sa série de victoires en Grand Chelem (17, record historique) après sa victoire à Wimbledon en juillet dernier face au Britannique Andy Murray. Mercredi 5 septembre, le Tchèque Tomas Berdych, septième mondial et en état de grâce sur le central new-yorkais (7-6, 6-4, 3-6, 6-3), a douché la nouvelle dynamique amorcée par le Suisse.
Eliminé en quarts de finale, Federer ne remportera pas son sixième titre à l'US Open cette année. C'est même la première fois depuis 2003 que le Suisse n'atteint pas le dernier carré du tournoi. Jamais il n'avait perdu un de ses 23 matches programmés de nuit. Au terme de la première semaine de l'US Open, le Suisse était pourtant devenu le grand favori de l'épreuve. Fin de séries donc pour Roger Federer qui, après la rencontre, semblait surtout très en colère contre sa prestation : "Je n'ai pas mis une balle dedans pendant un set et demi. C'est une grosse déception pour moi. Bien sûr, Tomas a bien joué mais je trouve aussi que je l'ai aidé à se sentir à l'aise."

CONDITION PHYSIQUE ET MENTAL INTACT

La déception de ne pas atteindre sa neuvième demi-finale de suite à l'US Open était trop grande pour que Federer puisse se projeter sereinement sur sa fin de saison et exprimer une motivation intacte pour conserver sa couronne de no 1 : "A moi de voir si c'est une priorité pour la fin de l'année. Pour l'instant je suis dans la déception même si j'ai envie de finir fort."

Cette saison, sa victoire à Wimbledon, sa finale aux Jeux olympiques, certes perdue sèchement face à l'Anglais Andy Murray (6-2, 6-1, 6-4), sa victoire impériale au tournoi Masters de Cincinnati face au Serbe Novak Djokovic (7-6, 6-0) laissaient présager un retour durable au sommet de la hiérarchie pour Federer. Pour autant, ce coup d'arrêt peut être minimisé par l'identité de son adversaire du jour. Tomas Berdych est bel et bien la bête noire du Suisse. Le Tchèque avait déjà battu le Bâlois à trois reprises ces deux dernières années. A Miami et à Wimbledon en 2010 puis à Cincinnati en 2011. "Il y a quelque chose dans mon jeu qu'il n'aime pas, commentait d'ailleurs Berdych après sa victoire. Même s'il joue bien, je [lui pose] des problèmes."

Si, en août 2008, Federer avait cédé une première fois sa couronne de no 1 mondial à l'Espagnol Rafael Nadal, il avait su rebondir. Il avait notamment remporté, l'année suivante, le tournoi de Roland-Garros, le seul titre du Grand Chelem qui lui manquait, puis l'Open d'Australie en 2010. Il est donc sans doute prématuré de parler d'un déclin définitif pour un joueur d'une telle classe, à la condition physique intacte et qui ne semble pas encore usé mentalement par sa longue carrière sur le circuit, entamée en 1998.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 29/10/2012, 17:17

Masters 1000 de Bercy : dépeuplé mais alléchant
Même privé de Roger Federer et de Rafael Nadal, le Masters 1000 de Paris Bercy, qui s'ouvre aujourd'hui, ne manque pas de saveur. La lutte pour le titre et la course au Masters pimenteront largement la semaine.
La force de l'habitude n'atténue pas forcément la déception. Plus le coup de feu approchait, plus la crainte prenait corps, pour finalement se matérialiser à la veille du grand départ. Comme souvent, comme beaucoup trop souvent, Bercy sera amputé, cette année, de plusieurs promesses d'excellence. Cette fois, pas de Rafael Nadal, trop occupé à préparer son retour et à dorloter son genou gauche endolori. Pas de Roger Federer non plus, le tenant du titre, vaincu en finale à Bâle ce dimanche, et éreinté par des cadences que ses 31 ans ne peuvent plus assumer sans conséquence sur son organisme éprouvé par le roulement de bosse. Mais voyons le côté instructif de cette double défection : Bercy 2012 sera un sorte de laboratoire, en ce sens qu'il offrira un aperçu - contraint et forcé, certes - de ce que le tennis sera à même d'offrir sans ses deux représentants les plus emblématiques.

Dans ce morceau de futur, on peut supposer sans trop s'avancer que Novak Djokovic et Andy Murray tiendront un rôle majeur. Haut les coeurs, les deux hommes en forme de cette fin de saison, eux, sont bien là, prêts à en découdre. Et sans l'encombrante compagnie de leurs compagnons gloutons, le Serbe (assuré de terminer l'année à la place de numéro 1 mondial) et l'Ecossais n'ont pas vraiment de rivaux désignés (Del Potro ? Berdych ?). Au petit jeu des devinettes sur l'identité du lauréat, leurs noms reviennent en boucle et la litanie n'a rien de déplaisant si le duo est capable de nous offrir un bis de leur finale royale à Shanghaï. L'explication plus ou moins programmée peut suffire à maintenir vivace l'intérêt du tournoi jusqu'au dimanche, tant les représentations conjointes de ces messieurs déçoivent rarement. Et puis sinon, il y a toujours l'option bleue, pour perpétuer la tradition récente. Depuis quatre ans, au bonheur des organisateurs, l'un d'entre eux est toujours présent en finale et la joyeuse cacophonie de Bercy s'en trouve alors décuplée.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par the best le 12/12/2012, 12:55

Enfin le retour de Nadal au tournoi de Dubaî, aprés plus de 5mois de bléssure, a noté que Rafaîel est 4 du classement.

the best
Veteran
Veteran

Masculin Messages : 8857
Age : 33
Localisation : Boumerdes
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 26/12/2012, 14:15

L'Espagnol Rafael Nadal, tout récemment remis d'une blessure au genou qui l'a éloigné des courts depuis juin, a annoncé mardi 25 décembre sur les réseaux sociaux qu'il renonçait à faire son retour en compétition au tournoi-exhibition d'Abu Dhabi comme initialement prévu. "Je suis désolé de ne pas pouvoir participer cette année à Abu Dhabi. Tout était prêt et j'ai vraiment envie de revenir à la compétition, mais les médecins m'ont interdit d'y participer en raison d'une infection virale à l'estomac qui m'a donné de la fièvre", a indiqué l'Espagnol sur ses comptes Twitter et Facebook.
Rafael Nadal dont la dernière apparition sur le circuit ATP remonte au 28 juin 2012, avait lui-même fait savoir il y a une quinzaine de jours sur les réseaux sociaux qu'il allait faire son retour à la compétition à l'occasion du tournoi-exhibition d'Abu Dhabi qui doit débuter jeudi. "Ma convalescence s'est bien passée, mes genoux vont mieux et, comme je le dis, j'ai hâte de revenir à la compétition. Je suis désolé pour mes fans dans les Emirats et partout dans le monde. J'espère pouvoir être là l'année prochaine", a ajouté le champion de 26 ans.

Le septuple vainqueur de Roland-Garros et actuel numéro 4 mondial a repris l'entraînement à la fin de novembre alors qu'il était éloigné des courts depuis sa défaite surprise au deuxième tour de Wimbledon face au Tchèque Lukas Rosol. Il souffrait depuis le printemps du syndrome de Hoffa, une inflammation de la boule graisseuse située derrière le tendon rotulien du genou gauche. En raison de cette blessure, Nadal a notamment été privé des jeux Olympiques 2012, de l'US Open et de la finale de la Coupe Davis, perdue par l'Espagne face à la République tchèque.

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par jsk warriors le 26/12/2012, 14:55

la poisse le poursuit

_________________
les grands clubs ne meurent jamais
la jsk retrouvera sa place tôt ou tard
avatar
jsk warriors
International
International

Masculin Messages : 11243
Age : 27
Localisation : alger
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 4/7/2013, 15:38


_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 5/7/2013, 18:47

djokovic et murray favoris à wimbledon

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par lily-jsk le 6/7/2013, 22:02

Wimbledon : le titre de Bartoli, "un jour de fierté pour la France"

_________________
JSK ..... Je Suis Kabyle et fière de l'être
avatar
lily-jsk
Veteran
Veteran

Féminin Messages : 5794
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par jsk warriors le 7/7/2013, 23:06

murray gagne wimbeledon

_________________
les grands clubs ne meurent jamais
la jsk retrouvera sa place tôt ou tard
avatar
jsk warriors
International
International

Masculin Messages : 11243
Age : 27
Localisation : alger
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tennis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum